Etienne Mineur archives

aller au contenu | aller au menu | aller à la recherche

mercredi 21 décembre 2005

la carte du Spam


à cette adresse une représentation graphique du Spam jour après jour.
--> plus d'information sur ce site http://postini.com/stats/

les portails français, plus c'est moins, moins c'est plus.

Toujours, dans la catégorie Blog de la haine graphique ;-)
Je vais aujourd'hui vous parler des portails français.

ps :Je parle des portails français, mais les portails américains (il faut dire états-uniens), anglais, allemand... sont dans la même catégorie.

--> donc une petite série de captures d'écrans de quelques grands portails français (Fnac, Tf1, France 2...) et on se retrouve en bas pour la suite ;-)



ouf, ça fait mal aux yeux non ?

Nous pouvons remarquer immédiatement qu'ils se ressemblent tous, même mise en page (si on peut parler de mise en page), le logo toujours en haut à gauche, même profusion d'infos, aucune hiérarchisation de cette info, aucune cohérence graphique (on place des logos débiles partout en espérant que les gens vont cliquer dessus)...
Bref nous sommes sur des pages totalement illisibles et démontrant juste aux internautes qu'il y a beaucoup de contenu dans ce site (l'internaute se doute bien que s'il va sur la Fnac.com ou TF1.fr il va trouver du contenu).
Ce type de code graphique (foisonnement non hiérarchisé de l'info) est directement issu soit des magazines papier très bas de gamme, soit des publications pornographiques.
En effet dans ce genre de publications, on essaye de compenser la pauvreté de "l'info" par un foisonnement et une gesticulation graphique complètement inutile et qui ne trompe personne.
Au niveau image de marque, je trouve cela assez désastreux pour un site comme France2 par exemple, son site est très proche d'un Surcouf ou d'un site porno (les images en moins;-). Quand on pense à l'argent et au temps dépensés pour accoucher péniblement d'une identité visuelle cohérente, et tout détruire d'un seul coup avec un "joli" portail...

On dirait que les graphistes, directeurs artistiques... (si il y en a) de ce genre de site ont complètement oublié l'apport d'une grande école comme le Bauhaus, ou le graphisme Suisse des années cinquante. En effet ils devraient très vite relire des livres comme "typographie" de Emil Ruder ou "Grid System" de Joseph Muller Brockmann.
pour simplifier, ce n'est parce que l'on met plus d'information que cette information est mise en valeur. Au contraire, mieux l'information est hiérarchisée, pensée et structurée, mieux elle est perçue et comprise. C'est un peu le B-A BA du design. --> More Is Less, Less Is More.

Pourquoi ne pas imaginer des systèmes moins compliqués mais mieux adaptés à un être humain, c’est-à-dire essayant de l'aider graphiquement et non pas l'inonder d'informations sans aucune structure.
Nous pourrions prendre exemple sur les grilles et la structure des journaux papiers (Libé, Le Monde...) qui eux aussi doivent gérer un nombre d'information considérable. En effet les journaux ont développé aux cours des années (voir des siècles) des habitudes de lecture chez "l'utilisateur" que l'on pourrait utiliser à bon escient dans nos portails. Mais pour ça il faudrait faire appel à des journalistes et à des architectes de l'information (puis ensuite à des graphistes;-), malheursement je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de ces compétences dans ce type de site web. On doit penser qu'une bonne base de donnée, un back Office et hop le site marche tout seul...