Étienne Mineur | Archives extension du domaine de la lutte ludique et graphiqueetienne@volumique.com

Faster than Light

FTL : Faster than Light est un jeu indépendant financé par Kickstarter au mois d’avril 2012. Les deux auteurs sont Justin Ma (artist/designer) et Matthew Davis (programmer/designer). Ce jeu est graphiquement radicalement Low Tech mais sans céder à la mode du Pixel Art. On pourrait le classer dans la catégorie des jeux rendant un tableur Excel excitant (oui cela existe!).


A le regarder on se croirait au début des années 90 sur un Amiga. Ce choix esthétique minimaliste cache volontairement une très grande richesse dans les mécaniques de jeux. En effet, ce jeu se prend en main très rapidement, on comprend assez vite le but (survivre le temps suffisant pour atteindre sa base) et les actions du joueur sont au début assez simples (gérer la position de son équipage dans le vaisseau et gérer au mieux son énergie entre les armes et le bouclier, puis gérer les portes, l’oxygène, les dégâts… ). Très rapidement on s’aperçoit que chaque choix devient important pour avancer dans cet univers hostile. On «meurt» assez vite et on recommence de suite afin de peaufiner sa stratégie, sachant qu’il existe une assez grande part d’aléatoire dans les rencontres générant un grand stresse (et une grande panique dans certain combat) à chaque nouveau saut dans l’espace. Aléatoire pouvant générer une grande frustration mais qui est aussi un ressort ludique très important dans ce jeu (Trie & Die!).

Ce jeu est vendu actuellement 5 euros, alors autant en profiter (Mac, PC, linux).

–> Une très bonne analyse sur MerlanFrit.
–> une critique sur GameKult.
–> si vous voulez améliorer votre Skill, quelques vidéos et liens.

ps : merci à David Calvo pour ses conseils.
ps2 : pour les fans de conquête spatiale LowTech, une nouvelle version d’Elite est en préparation.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *