Étienne Mineur | Archives extension du domaine de la lutte ludique et graphiqueetienne@volumique.com

Monopoly un jeu anti-capitaliste?

Le jeu Monopoly (jeu capitaliste par excellence) que vous connaissez tous (mais dont vous ne vous rappelez plus exactement des règles) date de 1934 et est attribué à Charles Darrow, mais ce jeu est en fait une reprise du jeu du propriétaire (Landlord’s Game) d’Elisabeth Maggie qui inventa ce jeu en 1904 (elle déposa un brevet pour cette invention et nous avons donc une date très précise).

Landlord’s Game
Le principe de Landlord’s Game était le même que celui du Monopoly que nous connaissons actuellement, mais le but était totalement différent, en effet Elisabeth Maggie voulait dénoncer les dangers du capitalisme, du monopole et de la location ne faisant qu’accroître les inégalités entre riches et pauvres. Elle voulait imposer le système de la taxe unique afin de limiter les bénéfices des propriétaires fonciers (d’après les théories de l’economiste Henry George).
Une citation en anglais : « a practical demonstration of the present system of land grabbing with all its usual outcomes and consequences”.
–> source : lvtfan.typepad.com
On peut aussi voir dans ce texte, qu’elle a failli appeler son jeu Game of Life qui est comme vous le savez sûrement le nom d’un autre jeu très célèbre édité une fois de plus par Hasbro. Le jeu Game of Life fut créé par monsieur Milton Bradley lui-même en 1860 (le nom de ce jeu était juste à l’époque Life).

La suite, vous là connaissez, des millions de ventes (plus de 200 millions de jeux Monopoly ont été vendus dans le monde) et le nombre de joueurs est estimé à 500 millions de personnes. Il existe des milliers d’adaptations (il existe même une version World of Warcraft) et de pastiches (on en parle plus bas).

En guise de (malheureuse) conclusion pour Elisabeth Maggie, voici un extrait d’un article de largeur.com:

« Elizabeth Magie refuse tous droits d’auteur. L’activiste pense encore qu’une commercialisation à grande échelle va promouvoir la taxe unique. Sauf que son livret d’instruction passe à la trappe et que les adeptes du jeu ont davantage de jubilation que de scrupules à ruiner leurs adversaires. Son jeu didactique et contestataire devient le symbole d’un capitalisme en pleine renaissance après la crise de 1929. Darrow qui, lui, ne rechigne pas aux royalties fait fortune et devient le premier milliardaire du Monopoly. Il n’hésite pas à effacer la maternité de Magie et à s’arroger l’invention.»


L’anti-Monopoly
Beaucoup plus tard (1974) allait sortir l’Anti-Monopoly, de Ralph Anspach, un Monopoly essayant de renouer avec l’esprit d’origine. Voici un extrait du texte de l’éditeur de ce jeu :

« Derrière l’Anti-Monopoly de Ralph Anspach, économiste et inventeur du jeu, se cache une philosophie plus profonde : les joueurs doivent prendre conscience de l’influence et du pouvoir parfois injustement exercés par l’État, les grands propriétaires fonciers et les grandes entreprises capables d’occuper une position de monopole. ».

Pour la petite histoire, après beaucoup de batailles juridiques (on veut bien le croire; ) Anti-Monopoly est actuellement un nom protégé de Hasbro Inc utilisé sous licence par Anspach (l’éditeur d’origine).

Le Chomageopoly
Et pour continuer dans le même (mauvais!) esprit, il existe aussi le Chomageopoly édité par les travailleurs de Lip en 1977, dont voici un extrait du texte de son livret (merci à jeuxsoc.fr pour l’information):

« Ce jeu traduit la lutte des travailleurs mis en chômage par

la faillite de leur entreprise. Attachés à leur entreprise, à leur outil de travail, ils restent ensemble pour obliger le gouvernement, le patronat, et le système qui les ont mis au chômage, de leur trouver un emploi.».

Une photo du jeu  :

Monopoly et iPad
Je veux aussi signaler que les éditions volumiques participent un peu (un tout petit peu!) à cette histoire, car la dernière version de Monopoly (zapped edition) utilise une de nos invention (reconnaissance tactile de carte sur un écran capacitif). Ce jeu est disponible pour le moment uniquement en Amérique du nord et en Angleterre.

Informations complémentaires
–> des informations complémentaires sur designetc.fr
–> monopolyste.online.fr
–> monopolypedia.fr
–> sur le Chomageopoly.

One Response to Monopoly un jeu anti-capitaliste?

  1. Hi there,I read your blogs named “Monopoly un jeu anti-capitaliste? – Étienne Mineur | Archives” regularly.Your story-telling style is awesome, keep up the good work! And you can look our website about proxy server list.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *