Étienne Mineur | Archives extension du domaine de la lutte ludique et graphiqueetienne@volumique.com

Meurtre à Miami, la première fiction interactive!

Après Sherlock Holmes détective conseil, voici un autre livre-jeu : Meurtre à Miami de Dennis Wheatley (et inspiré par une idée de Joseph Gluckstein Links), qui se présente sous la forme d’un dossier avec des rapports de Police, des indices (des cheveux…), des lettres, des photos, des télégrammes, des notes manuscrites etc. Ce livre est assez étonnant, car il est constitué de nombreux types de papiers différents, de lettres, de sachets avec des cheveux et des allumettes, des brouillons… bref cela devient un livre objet qui pourrait se rapprochant de certains livres d’artistes.


Le principe de ce livre est assez simple, on vous propose dans ce livre rassemblé toutes les notes, indices et rapports de police concernant le meurtre d’un homme d’affaire. À vous de vous faire une opinion et de trouver l’assassin en lisant ces documents. À la fin du livre, se trouve une enveloppe scellée qui va vous donner le nom de l’assassin et ses explications. Ce livre, ne peut donc s’utiliser qu’une fois. J’adore ce principe, car cela responsabilise le lecteur, avant de déchirer cette enveloppe, vous allez relire et relire certains passages afin d’affiner votre opinion et votre compréhension de l’enquête.

Voici un extrait de ce texte en anglais concernant la création du principe de ce livre :

« One night over dinner, circa 1935, Links dropped a brainstorm on Wheatley: what if they put together a murder mystery not in the form of a novel but rather as a dossier of reports and clues? Since so much of contemporary crime fiction was really about giving the reader a puzzle to solve, the trappings of the novel were beginning to seem to Links like a pointless intrusion on their real appeal. “Why can’t we just have the facts and the clues?” he theorized readers must be asking.»


La première édition date de 1936, et cet ouvrage pourrait donc être considéré comme la première fiction interactive (pour information, le un conte à votre façon de Raymond Queneau date de 1967, le château des destins croisés d’Italo Calvino de 1969 et les premiers « livre dont vous êtes le héros » datent du début des années quatre-vingt). Cet ouvrage peut se lire linéairement, mais dans la pratique, vous revenez sans cesse en arrière afin de confronter certaines pistes, on se retrouve dans une vraie lecture «interactive» augmentée par l’utilisation de différents types de supports papiers composant l’objet.

Nous pouvons aussi noter, qu’après le succés de cette première édition (200 000 copies vendues juste en Angleterre), sont parus dans la même collection Crime Dossiers : Who Killed Robert Prentice?, The Malinsay Massacre et Herewith The Clues.

–> des informations complémentaires sur la genèse de cette aventure sur le site Digital Antiquarian.

–> et aussi sur Wikipédia (comme toujours) des informations sur l’historique des livres-jeux.

Voici de nombreuses photos de la première édition ce livre-objet.



One Response to Meurtre à Miami, la première fiction interactive!

  1. Thomas says:

    Excellent ! Je trouve ce type de livres très intéressants et inspirants ! J’avais un concept de jeu en tête, mais de voir ça, ça me donne de nouveaux axes de recherches sur des supports mobiles / papier, virtuels / réels ! Je sens que je vais passer plusieurs de ces prochains jours à me pencher là dessus… Merci !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *